23/03/2005

Cinéma/Documentaire - « Le Cauchemar de Darwin »

Les rives du plus grand lac tropical du monde, considéré comme le berceau de l'humanité, sont aujourd'hui le théâtre du pire cauchemar de la mondialisation.
En Tanzanie, dans les années 60, la Perche du Nil, un prédateur vorace, fut introduite dans le lac Victoria à titre d'expérience scientifique. Depuis, pratiquement toutes les populations de poissons indigènes ont été décimées. De cette catastropheécologique est née une industrie fructueuse, puisque la chair blanche de l'énorme poisson est exportée avec succès dans tout l'hémisphère nord.
Pêcheurs, politiciens, pilotes russes, industriels et commissaires européens y sont les acteurs d'un drame qui dépasse les frontières du pays africain. Dans le ciel, en effet, d'immenses avions-cargos de l'ex-URSS forment un ballet incessant au-dessus du lac, ouvrant ainsi la porte à un tout autre commerce vers le sud : celui des armes.

« Le Cauchemar de Darwin », c’est notre épouvantable logique mise à nu. Si l’occident achète de la perche(ou n’importe quoi d’autre qui ferait la richesse d’un pays du tiers- monde), c’est très rarement pour aider les populations locales à élever leur niveau de vie ou accéder à la démocratie. C’est avant tout pour générer de fructueux business et récupérer ce qu’on appelle pudiquement la dette du tiers-monde. On le savait déjà ? d’accord, mais à quelle vitesse l’a-t-on « oublié » (Le Soir - 23/03/05)

Le Cauchemarde Darwin 

21:22 Écrit par Seb | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.